Déroulement d’une consultation en chiropraxie

La première consultation

L'anamnèse

Durant cette étape, votre chiropracteur vous posera différentes questions qui lui permettront de comprendre la/les raison(s) de votre consultation. Il est également important de bien connaitre l’historique de votre corps, grâce à des questions sur d’éventuels traumatismes, blessures, accidents, traitements … Pour un examen complet, pensez à apporter vos imageries (radios, scanners, IRM …) lors du premier RDV.

Durant cette phase de découverte, un diagnostic d’exclusion peut intervenir. Cela signifie que votre chiropracteur peut, si besoin, vous référer vers un autre professionnel de santé. Cette situation se présente si des examens complémentaires sont nécessaires ou si votre cas ne relève pas du champ de compétence d’un chiropracteur.

L'examen Clinique

Il permet de compléter l’anamnèse grâce à l’analyse de votre posture, des éventuelles asymétries de votre corps ainsi que des diminutions d’amplitude de vos mouvements. Cet examen sert également de base à votre prise en charge par votre chiropracteur. Il lui sert de référence afin de noter les évolutions au fur et à mesure des séances. L’ensemble des examens permettent au chiropracteur de dresser un “Plan de traitement chiropratique”.

Le traitement

Durant le traitement, une association de plusieurs techniques chiropratiques permettra d’agir sur les subluxations*. C’est ce que l’on appelle un ajustement.

Les séances suivantes

Les visites suivantes fonctionnent sur le même système. Néanmoins, la partie “Anamnèse” est beaucoup plus courte car la majeure partie des informations a été recueillie lors de la première visite.

Étapes de votre prise en charge | Le plan de traitement chiropratique

Phase initiale | La phase de récupération

Durant cette étape, votre chiropracteur intervient sur la cause de la consultation (gêne, douleur, volonté d’optimisation des performances sportives …). Le motif de la consultation, ou son intensité, peuvent diminuer ou disparaître totalement suite à la première séance. Si l’objectif était l’optimisation de performances, une amélioration sera également perceptible. Néanmoins, la gène peut persister car votre corps s’est « habitué » au fil du temps et a pu mettre en place des stratégies de défense. Il peut donc réagir suite au traitement chiropratique, par réflexe et habitude. Cette réaction est parfaitement naturelle. Dans certains cas, travailler sur l’accumulation de mécanismes de défense et de tensions peut demander du temps et nécessiter plusieurs visites rapprochées. Cette première étape de la prise en charge en chiropraxie permet de créer un cercle vertueux et ainsi d’aider le corps à mieux fonctionner, et à mieux récupérer.

Seconde étape | La phase de stabilisation

Durant cette étape votre motif de consultation ne se représente pas, ou très peu. Vous ne ressentez plus de gênes et vos performances ont évolué favorablement. Il sera alors possible d’augmenter l’intervalle entre deux séances. C’est un travail de fond pour un bénéfice sur le long terme. Il est particulièrement important car il permet d’ancrer les changements dans votre corps.

Troisième étape | La phase de prévention

La chiropraxie n’est pas uniquement curative, elle est aussi préventive. Votre chiropracteur peut être consulté tout au long de la vie, à un rythme régulier. Il vous aidera à être en bonne santé durant toute l’année, sans attendre l’installation de nouvelles gênes. Les visites et leur rythme sont fixés au cas par cas, en fonction des objectifs de chacun. Cette phase permet au corps de continuer à gérer les différents stress (chimique, physique, émotionnel) vécus au quotidien. Des consultations régulières chez votre chiropracteur participent également à l’amélioration de la santé et de la posture durablement.

Prise en charge globale

En chiropraxie, la prise en charge est globale. C’est-à-dire que l’ensemble de votre corps est pris en compte, même si vous consultez au départ pour un besoin précis et spécifique.

Par exemple, votre main ne fonctionne pas comme une entité à part ; elle est liée à votre poignet, votre coude, votre épaule et vos cervicales qui protègent votre système nerveux. La continuité de ce système permet le fonctionnement sensitif et moteur de la main. Il en est de même pour le reste de votre corps. De la même manière, des tensions au niveau du bassin peuvent se répercuter le long de votre colonne vertébrale et ainsi créer de nouvelles tensions sur vos cervicales. La prise en charge chiropratique permet donc de traiter les causes de vos douleurs plutôt que de se limiter à la diminution de vos symptômes.

“L’après” séance

Suite à une consultation, vous pouvez ressentir des courbatures et de la fatigue. Ces symptômes peuvent durer de 24h à 48H.

En effet, les nouvelles informations transmises par l’ajustement doivent être intégrées par votre corps. Cela nécessite de l’énergie et entraîne donc parfois de la fatigue. Ces symptômes sont normaux et peuvent ressembler à ceux que vous ressentez après une journée de formation, une journée d’école ou encore un nouvel exercice dans votre pratique sportive.

Prendre rendez-vous